dimanche 30 mai 2021

Louis Thomas, 19 ans, nommé Prodige de la république !

 


Jeudi 27 mai, notre jeune compatriote Louis Thomas a été reçu avec 4 autres jeunes du département à la préfecture par Madame Sophie Elizéon préfète de l’Aude qui les a nommés « Prodige de la république ».

 

Ces jeunes ont été choisis et récompensés pour leur parcours citoyen et atypique.

Voilà une nomination pour notre jeune rustiquois qui fait honneur à notre village. Cette distinction n’est une surprise pour personne, les deux frères Louis et Marius son cadet, bons élèves à l’école communale, ont en particulier fréquenté les concours de pétanque quand ils étaient ados, et tous les joueurs les appréciaient pour leur gentillesse et leur courtoisie.

Après l’école communale Louis a fréquenté le collège de Trèbes puis le lycée Jules Fil où il a obtenu son BAC.

 

« J’ai obtenu un BAC ES, mais en réalité ce n’était pas du tout la voie que je voulais suivre, j’ai alors décidé de faire ce qui m’a toujours passionné, à savoir la cuisine. Malgré de nombreuses remarques de mes proches, pour essayer


de me dissuader dans mes choix, je suis resté sur ma position, je suis rentré au CFA de Carcassonne et ai obtenu mon CAP en un an. Je prépare mon Brevet Professionnel au Purpele Campus et j’ai eu la chance avec 11 autres apprentis et nos deux enseignants Florence Romatet et Stéphane Dauge, de participer à l’écriture d’un livre de cuisine : « Des mots et des mets ».

 

Pour Louis Thomas cela a été une expérience merveilleuse de participer à l’édition de ce livre et de collaborer avec Frank Putelat le chef bien connu et Florence Carayon meilleure ouvrière de France fruits et légumes. « Montrer que même avec un an de formation j’étais capable de proposer une cuisine de qualité, avec des recettes originales, avec des idées parfois assez folles... ».

Louis travaille en ce moment dans les cuisines du restaurant Le Moulin de Trèbes et connaissant le sérieux et l’enthousiasme de notre jeune compatriote, nous n’avons aucun soucis pour son avenir !

Félicitations Louis !


Parmi les cinq distingués, Louis Thomas, à coté de la préfète Sophie Elizéon

 


vendredi 28 mai 2021

Les meilleurs pétanqueurs 2020 récompensés

 

Le bureau de la Boule rustiquoise a profité de la reprise des concours de la saison 2021 pour récompenser les cinq premiers du classement général des concours de l'année 2020 établi le 24 octobre


2020 terminant ainsi la saison plutôt que prévu à cause de la pandémie du covid 19.

Les lauréats sont : 1 er Xavier Cathala, qui se détache avec 23 parties gagnées, 2 ème Serge Saïz, 3 ème François Pédrégosa, 4 ème Francis Mourlan, 5 ème Aline Pédrégosa, tous 14 parties gagnées, différence au goal avérage.

Ils ont reçu des mains de la Présidente, Mireille Dantine, des paquets cadeaux et le 1er Xavier Cathala a reçu une coupe qu'il attendait avec beaucoup d'impatience.

 

Xavier Cathala récompensé par la présidente

La journée aurait pu se terminer par le verre de l'amitié mais covid oblige. Ce n'est que partie remise!

C’est sur un boulodrome dont la surface a été entièrement refaite que se disputent les concours internes qui s’adressent aux licenciés du club ou aux adhérents (cotisation annuelle 12 €).

Prochain concours mercredi 2 juin à 15 H. Des entraînements ont lieu tous les lundis à 14 H 30 (le 31 mai et tout le mois de juin) puis à 21 H à partir de juillet. 

 

Résultat du concours du 26 mai : 1 er Michel Andréo, 2 ème Henri Jobe, 3 ème Xavier Cathala tous 3 parties gagnées (différence au goal avérage) 4 èmeGilbert Ranza, 5 ème Gaston Mirabile, 6 ème Serge Saïz, 7 ème Serge Mosmans, 8 ème Adeline Saïz, 9 ème J-B Crestia, 10 ème Danielle Crestia, 11 ème J-L Serra tous 2 parties gagnées, etc.

Classement général : Michel Andréo 5 pts, 2 ème Elutério Téna, 3 ème Serge Saïz, 4 ème Danielle Crestia tous 4 pts, 5 ème Astié Faustin, 6 ème Henri Jobe, 7 ème Jean Puel, 8 ème Xavier Cathala, tous 3 pts (différence au goal avérage) etc. 27 joueurs classés après les 2 premiers concours.

Autour de la présidente Mireille Dantine, de G à D: Francis Mourlan, Serge Saïz, Aline Pédrégosa, François Pédrégosa

 


mercredi 26 mai 2021

Lison, 12 ans, bénévole à la SCPA !

 

promenez moi ... adoptez moi ...s'il vous plait

Au refuge de la SCPA (société carcassonnaise de protection des animaux) situé à Berriac, travaillent 10 salariés pour soigner, nourrir les animaux, nettoyer les box, etc, plus le personnel administratif, mais il y a aussi et c’est très important les bénévoles, qui viennent à leur convenance, consacrer un peu de temps, et témoigner leur affection à ces animaux perdus ou abandonnés.

A Rustiques, Lison Laboucarié, 12 ans, va,chaque semaine, accompagnée de sa mère,  consacrer une heure environ, à promener les chiens  qui la connaissent bien maintenant et lui rendent affection et reconnaissance pour tous les soins ou caresses qu’elle leur prodigue.

Au refuge de Berriac, ce sont 20 à 25 bénévoles qui viennent régulièrement sortir les chiens et on ne leur confie pas n’importe quel animal, car suivant leur taille les animaux tirent plus ou moins sur leur laisse. Il y a d’ailleurs quelques heures d’initiation consacrées aux nouveaux bénévoles. Même s’il y a un parc détente dans le refuge, ces balades en semi liberté sont un moment de bonheur pour les canidés qui quittent un instant leur box.

80 chiens ainsi qu' une centaine de chats et chatons attendent un maître. Des bénévoles ,  passionnés par


les félins, jouent un rôle important en participant à leur socialisation.

 

Notre jeune compatriote Lison ne regrette pas son investissement en tant que bénévole, même si elle sait qu’il lui faudra consacrer de plus en plus de temps à ses études, à son club de Hand le HBCC …

En attendant, elle a trouvé son bonheur au refuge, en adoptant sa petite chienne Saba, huit mois, arrivée de Roumanie avec d’autres congénères : « Saba, me témoigne beaucoup d’affection, c’est ma partenaire de jeux et quel plaisir de la promener avec mes parents dans les bois de Rustiques ».

Que l’on soit jeunes ou retraités voilà une belle et utile occupation. Merci Lison pour ton exemple !

Saba a trouvé son bonheur avec Lison

 

dimanche 23 mai 2021

La nature mérite bien une fête !

 



Le beau temps était de la partie ce samedi 22 mai, ce qui a encouragé les rustiquois à participer nombreux à la fête de la nature.

 

Après le café offert sur la terrasse de la Maison du parc, Nathalie Jésupret a amené le groupe visiter les nichoirs à oiseaux, offerts par les Voies navigables de France et installés à proximité, expliquant le but de cette opération, qui consiste à compenser la perte


d’habitat pour les oiseaux à cause de l’abattage inévitable de milliers d’arbres le long du Canal du midi.

Ensuite, munis de gants et de sacs poubelles, direction Candèze, où les bénévoles ont ratissé le bois sur toute sa longueur, réalisant une collecte de déchets assez impressionnante que l’employé municipal a chargé sur son camion.

 

Tous heureux d’avoir fait leur B.A., direction le chemin de la Pège, où les attendait M. Martin de Bagnoles. Celui-ci a installé deux ânes sur des terrains communaux afin de faire un débroussaillage parfaitement écologique. Ce fut une belle


occasion pour les nombreux enfants présents de faire connaissance avec ces animaux très gentils mais
un brin têtu, et d’apprendre à les guider.

La fête de la nature s’est terminée à la ferme de Charlotte à Millegrand, où vers 13 heures une cinquantaine de personnes ont tiré du sac et partagé leur pique-nique dans une ambiance très conviviale. Notre jeune maraîchère s’est faite un plaisir de faire visiter ses cultures bio et ses installations, preuve du travail qu’elle a accompli en un an. Dans ce cadre magnifique de la ferme de Charlotte, on ne pouvait rêver mieux pour terminer cette fête de la nature !


 

 


vendredi 21 mai 2021

Pétanque, groupe de marche, c'est la reprise !

 

Quel plaisir de se retrouver sur notre magnifique boulodrome où dans les bois de Rustiques après tant de


mois de confinement et d’incertitudes.

La boule rustiquoise a organisé son premier concours interne à la mêlée le jeudi 20 mai. Il y a eu 21 participants qui ont disputé trois parties. Voici le classement : 1 er Daniel Moulin, 2 ème Astié Faustin, 3 éme Téna Elutério tous 3 parties gagnées différence au goal avérage, 4 ème Aline Pédrégosa, 5 ème Danielle Créstia, 6 ème François Pédrégosa, 7 ème Jean Puel, 8 ème Serge Saïz, 9 ème Michel Andréo, tous 2 parties gagnées, etc. Prochain concours mercredi 26 mai, inscriptions à partir de 14 H ; jet du but à 14 H 30.

 

Groupe de marche : Max Amouroux et Michel Quérel ont établi le planning des deux prochains


mois. Les sorties ont lieu le matin avec un départ du parking du foyer à 9 H.

Juin : mercredi 2 : rando dans les bois de Rustiques, 7 Km ; mercredi 9 : A Capendu, les deux lacs 9 Km ; Dimanche 13 : A Montréal : le matin, le bois du Chapitre, 7 Km, à midi pique-nique (laissé dans les voitures), l’après-midi balade à Fanjeaux 7 Km ; Mercredi 16 : A Laure Minervois : Balade vers La Fontaine 7 Km ; Mercredi 23 : A Conques circuit des Capitelles 7,2 Km ; Mercredi 30 : rando dans l’Alaric, Château de Miramont, les Bénitiers 7,5 Km. 

Une randonnée est organisée tous les lundis sur Rustiques. Départ à 14 H de l'endroit habituel


 

mercredi 19 mai 2021

Restauration des vitraux de l'église, une 2 ème tranche cet été

 

Trois vitraux de l’église ont été rénovés au cours de l’été 2020 par Vincent Gattegno, notre artisan verrier d’art, avec l’aide financière de nos amis australiens Ash et Jeff Cadogan-Cooper.

Une réunion de chantier en visio conférence entre notre village et les antipodes a permis de préparer la deuxième tranche de travaux.

Asch Cadogan Cooper en direct d'Australie

A Rustiques, le maire Henri Ruffel, l’artisan verrier Vincent Gattegno et Tinus Danièls, interprète mais aussi « conducteur de travaux » se sont entretenus avec Ash qui regrettait l’absence de son père, en ce moment alité.

On s’est mis d’accord pour que la 2 ème tranche de travaux ait lieu cet été, à la convenance de notre artisan qui a établi beaucoup de devis pour des communes du département et qui devra établir son planning en fonction.

 

En notre église St Martin, ce sont trois vitraux qui seront rénovés cette année, ceux de St Martin, St Joseph et la rosace au fond de l’église. Si Ash sera présent pour participer à ces travaux, nous regretterons beaucoup l’absence de son père Jeff, pour qui cette tache était une passion et l’aide qu’il apportait à notre artisan était appréciable.

 

Dépose du vitrail ce qui est une opération délicate, et en atelier, démontage pour changer les plombs, refaire certaines couleurs, réparer les manques. La rosace ayant été déformée par le vent, un châssis divisera le vitrail afin d’en réduire la charge.

Aucun problème pour cet artisan formé à Notre Dame de Paris, qui nous prouve depuis qu’il a son atelier à Rustiques tout son professionnalisme.

Séance de travail entre l'Australie et Rustiques, via internet

lundi 17 mai 2021

Enfant de choeur en 1940

 

Dans ces années la, l'église était très fréquentée et presque chaque village avait son curé contrairement à aujourd'hui ou ceux ci doivent couvrir de nombreuses paroisses et faire la course pour arriver à l'heure

Chorale de l'église en 1943


aux enterrements. A Rustiques il y avait la messe de 11 heures tous les dimanches et les vêpres l'après-midi.  

 

Tous les garçons étaient enfant de chœur de 7 ans jusqu'à leur communion solennelle à l'âge de 12 ans et le curé avait ainsi chaque dimanche 6 à 7 serviteurs  qui officiaient à ses cotés présentant les objets sacré, lui servant le vin de messe, fourni gracieusement par les viticulteurs du village. On savait d'ailleurs si ce vin était apprécié, à la façon qu'avait le curé de laisser couler le précieux breuvage, ou si après quelques secondes il donnait un petit coup sous la burette afin que l'on retire celle-ci. Parmi les enfants de chœur, il y avait le préposé à la sonnette qui agitait celle-ci afin que les fidèles inclinent la tête au moment de l'eucharistie.

 

Francis Carbonnel raconte : « moi j'étais enfant de chœur, plus par intérêt que par conviction, mais je doit avouer que j'aimais la solennité des cérémonies, l'harmonium d'abord, les costumes aussi. Robe et calot rouge plus chasuble blanche pour les fêtes.. Il y avait peu de d’événements mais quand même : bat hèmes et mariages et surtout nous étions gâtés à ces occasions. A la fin de la cérémonie nous nous partagions avec joie les nombreuses piécettes qui garnissaient le plateau que nous présentions à la sortie à la générosité des fidèles. Après la collecte c'est le doyen des enfants de chœur qui dirigeait le partage. Un jour un nouveau curé est arrivé, sentant l'aubaine, il nous dit en mettant la main sur nos recettes : ceci est pour vous (une petite pièce pour chacun), le reste pour le bon Dieu !! Ayant analysé amèrement la situation, j'allais voir à la Commanderie madame Carémier la dame patronnesse à qui je rendis mon tablier (ma tenue d'enfant de chœur) ». A noter que ce curé sera remplacé vers 1950 par l'abbé Raoul Férrié particulièrement apprécié de la population et adoré de tous les enfants. Les anciens rustiquois l'ont toujours dans leur cœur

1951: les 4 communiants (tes) de G à D: Hubert Mourlan, X, Armand Asquini, Lucette Embri

 

1961: de G à D Anne Marie Bedos née Espérilla, et les familles de Robert et jacques Gorce, Hélène, Jean-Paul, Colette, Jackie...


jeudi 13 mai 2021

La fête de la nature c'est samedi 22 mai, venez nombreux !

La fête de la nature aura lieu cette année le samedi 22 mai. En voici le programme : 

 

De 9 H à 9 H 30 accueil dans le parc municipal (se garer sur le parking du foyer). Le café sera offert.

Présentation des nichoirs à oiseaux installés dans le cadre de l’observatoire du canal du midi : et si le


parc devenait un observatoire ?

 

9 H 30-11 H 30 : Clean walk : une opération « nettoyons la nature » avec différents parcours de balade anti-déchets (groupes de 6 maximum). C’est comme une chasse au trésor géante, mais les ordures remplacent les pierres précieuses ! Sacs poubelles fournis, prévoir des gants.

 

11 H 30-12 H 30 : Découvrir les ânes sur la zone d’éco-pâturage éphémère. Présentation de cette pratique écologique porteuse de lien social, mise en place par la commune de Rustiques sur quelques semaines sur le site du chemin de la Pège.

Pique-nique au jardin de Charlotte à Millegrand

12 H 30-13 h 30 : Pique-nique à la ferme de « Aude à la terre » de Millegrand pour partager un pique-nique tiré du sac (pain fourni le matin), parking sur place.

 

13 H 30-16 H 30 : Observons comment la rustiquoise Charlotte Fradin a transformé le site de Millegrand pour produire des fruits et légumes biologiques et de saison en bordure du Canal du midi, plants potagers, petites serres, légumes, chèvres, poules. Elle nous expliquera son parcours et sa vision d’une agriculture raisonnée et respectueuse.




mardi 11 mai 2021

Rétro: Nos écoliers en 2012

 

2012: Nos écoliers viennent d'avoir leur permis piétons, ils ont bien grandi depuis et se préparent aujourd'hui à passer le permis de conduire

samedi 8 mai 2021

Un projet d'éco pastoralisme sur 2 000 hectares et 12 communes du Minervois

 

photo  Patrick Chapplain

Voilà un projet qui concerne l’entretien des paysages et de la biodiversité sur nos territoires, et qui est

Yann  Riffaud

une préoccupation majeure aujourd’hui. Le pâturage de troupeaux de moutons sur nos parcelles a fait sa réapparition depuis quelques années. De Villalier à Azille, en passant par Malves, Villarzel, Laure, Rustiques, Rieux … ce sont 12 communes du Minervois qui sont concernées.

M.Yann Riffaud propriétaire du domaine de Villepeyrous, à l’origine de ce projet, est venu le présenter à notre maire Henri Ruffel : « Ce projet vise à réintroduire et pérenniser la pratique du pastoralisme itinérant en assurant la présence annuelle d’un troupeau d’herbassiers. Ils joueront pour ceux qui le souhaitent, un rôle central dans l’entretien de leurs parcelles et , assureront l’équilibre et le maintien de la biodiversité sur le territoire. Tout au long de l’année, le troupeau de moutons sillonnera les terrains disponibles afin de se nourrir et leur action de pâturage permettra d’entretenir les terres agricoles comme les zones les plus sauvages. En période hivernale, le troupeau assurera le nettoyage et l’amendement naturel des vignes. Puis au débourrement de la vigne, les moutons passeront à l’entretien des terres non agricoles, ainsi qu’aux parcelles de « grandes cultures » après les fenaisons.



Près de 2 000 hectares de terres sont actuellement recensés par ce projet et le recensement est toujours en cours. Les principaux acteurs économiques et propriétaires fonciers du secteur ont d’ores et déjà choisi d’y participer, comme la coopérative céréalière « Graine équitable » de Laure,la coopérative viticole « Cellier Lauran Cabaret », 19 domaines et château, ainsi que de nombreux viticulteurs.

 


Ce projet est soutenu par le bio CiVAM 11, l’INRA, et la Chambre d’agriculture de l’Aude

Si le GIEE « Pastoralisme » est en cours de constitution, un second GIEE est en cours de réflexion sur un volet agrotouristique et oenotouristique.

Yann Riffaud pour terminer : « Il n’existe, à notre connaissance, pas d’équivalent à cet ambitieux projet collectif et il appartient à chacun d’entre nous d’en faire une réussite dont nous tirerions tous et toutes un bénéfice mutuel qui ne manquerait pas de faire rayonner notre merveilleux terroir et nos beaux villages bien au-delà de nos frontières. »

Yann Riffaud est venu présenter le projet à la municipalité

 

La commémoration de l'armistice célébré à la stèle

 

Autour des portes drapeaux, ce sont une vingtaine de personnes représentant la municipalité et les

Mme Pano  ( à gauche)

associations du village qui se sont recueillis à la stèle du Bataillon Minervois.

Après le chant des partisans et la Marseillaise, le maire a lu le manifeste de la secrétaire d’état et a rappelé la création en 1944 du Bataillon Minervois, composés d’engagés volontaires, rassemblés dans les trois châteaux voisins de Septsérous, Canet et Rustiques, avant d’aller combattre en Allemagne jusqu’au 8 mai 1945, date de l’armistice.

Le maire a salué la mémoire de ces anciens combattants (seul trois sont en vie à ce jour) qui étaient représentés par Madame Pano

 



vendredi 7 mai 2021

Nos conseillers départementaux en visite

 


Nos conseillers départementaux Alain Giniès et Françoise Navarro-Estalle étaient en visite dans notre village ce


vendredi, reçus par le maire Henri Ruffel et ses adjointes Aline Vaujany et Nathalie Jésupret.

Une visite qui était programmée depuis l’élection municipale, puis reportée à cause du Covid 19. Pendant plus d’une heure à la Maison du parc, et au cours d’un échange très intéressant, il a été évoqué plusieurs dossiers de la commune, en particulier les travaux à venir : la rénovation de l’éclairage public et surtout un gros projet d’investissement, la rénovation totale de l’avenue de l’Europe (soit un Kilomètre), ce qui implique la construction des trottoirs, la réfection des réseaux, etc.

Ce projet d’un coût total d’environ 900 000 € se fera en plusieurs tranches et devrait être en partie largement subventionné. L’expérience et les conseils des élus départementaux ont été appréciés.


 


mercredi 5 mai 2021

Le Conseil municipal a voté les subventions aux associations

 

Voici les décisions qui ont été prises au cours de la dernière réunion du conseil municipal:

Subventions aux associations : Les membres du Conseil Municipal, sur proposition de la commission communale Vivre ensemble après délibération décident d’octroyer :

-  avec 1 voix contre et 3 abstentions:

Racing-club Badens/Rustiques : 500 €

A.C.C.A. (chasse) : 300 €

La boule rustiquoise : 250 €

O.C.C.E. (coopérative scolaire) : 152 €

4 € par 38 élèves

La prévention routière : 50 €

La chambre des métiers : 176 €

Les bleuets de France: 50 €

Le Conseil Municipal prend acte que les associations ASL (Sports et Loisirs), APPCR (Patrimoine) et La Belote Rustiquoise ne demandent pas de subventions, dans le contexte actuel, sans reprise de leurs activités, et confirme son soutien, si nécessaire, dans l’année.


Convention à passer avec le DGFIP pour l’adhésion à PAYFIP :

La commune de Rustiques va adhérer à l’application PAYFiP proposée gratuitement aux communes par la DGFiP .

Les usagers pourront se connecter sur la plateforme « tipi.budget.gouv.fr »  et procéder au paiement en ligne (par CB ou prélèvement sur compte) dès qu’ils recevront leur avis de sommes à payer.

Cérémonie du 8 mai : La cérémonie aura lieu en comité restreint. Pas de public. Le dépôt de gerbe sera retransmis sur Facebook.

Subvention des travaux de voirie des rues du vieux village


Pour les travaux de voirie d’un montant de 103 460.44€, le SIC a obtenu la subvention du Département pour un montant de 31 000€ et la DETR pour un montant de 31 037.10€. Les travaux auront lieu courant 2ème semestre 2021.

Eco-pâturage avec les ânes : M. MARTIN de l’association « Débrouisaill’ânes » installe les ânes dans l’enclos du bassin de rétention de la résidence la Chapelle à partir de mardi 4 mai. Ils seront ensuite déplacés sur le Chemin de la Pège. Une animation pour les élèves est prévue le 28 mai.


 


dimanche 2 mai 2021

Plantations, c'est le moment !

 

La saison du jardinage est lancée ! Les jardins d'Aude à la Terre vous propose des plants potagers biologiques et locaux :



Disponibles dès le 3 mai :
* Tomates : coeur de boeuf, marmande, cerise, verte
* Cornichon
* Potimarron
* Butternut
* Citrouille d'Halloween

Disponible dès le 10 mai :
* Aubergine

* Poivron
* Courgette

Disponibles dès le 17 mai :
* Piment d'Espelette
* Melon
* Pastèque



Prix : 2.80 euros le plant, 25 euros les 10 plants (panachage possible).
Vente des plants à Rustiques les lundis et vendredis de 16h30 à 18h entre les deux platanes, devant la mairie. Vous pouvez réserver vos plants par téléphone au 06.42.18.06.90 ou par e-mail à ferme.aude.terre@gmail.com.
 
 
 
 
Tous les lundis et vendredis de 16 H 30 à 18 H sous les platanes centenaires

 

Félicitations à cette jeune mère de famille, cette battante qui jouait derrière la mêlée de son lycée dans le Tarn, il y a quelques années. Charlotte la rugbywoman, la sportive, aujourd’hui Charlotte la maraîchère !




A l'assaut de la Montagne Noire ...

  Ils étaient 17 du groupe de marche au départ de Rustiques pour attaquer les flancs de la Montagne Noire et les glaciaires de Pradelles C...