dimanche 30 août 2020

La Montagne Noire au programme des randonneurs


Première réunion de la saison pour le groupe de marche de l’association Sports et Loisirs, afin
d’établir le planning des deux premiers mois.
Un constat a été établi, les sorties du soir n’ont pas eu beaucoup de succès cette année, avec peu de participants, la faute sans doute à la chaleur qui sévissait même à 21 heures.

Pas de changement dans le planning, avec des marches l’après-midi à jour décalés et un départ devant la mairie à 13 H 30.

Septembre : le traditionnel séjour annuel a lieu cette année dans le Capcir du vendredi 4 au lundi 7. Mercredi 9 : remise en jambes sur Rustiques, vers le télégraphe, les carrières de La Pège et Buadelles. Jeudi 17 : Aragon, autour du Trapel, 7 Km. Dimanche 20:  sortie pique-nique au lac de Laprade : départ à 9 H 00, le matin, le tour du lac,
l’après-midi : Fontbruno, lac de La Galaube, forêt de La Loubatière. Vendredi 25 : Barbaira le lac de Capendu.

Octobre : Dimanche 4 sortie pique-nique au hameau d’ Argentières, près de Citou, départ à 9 H : randonnée le matin, ensuite pique-nique avec Christine Cabantous auteur d’un livre remarquable qui raconte le monde paysan dans ce petit coin de la Montagne Noire. Mercredi 7 : Limousis 8 Km (déniv 247 m). jeudi 15 : Villarzel, 7 Km, de Villarzel à Villegly et le moulin de Ste Anne. Vendredi 23 : Trassanel 6,5, déniv 250 m, la grotte du maquis. Mardi 27 : 7 Km, Rustiques, Cordes, Rouïre.

La reprise des marches du lundi se fera le 14 septembre avec un départ inchangé à 14 H devant la mairie. Des marches qui seront à la portée de tout le monde


En juillet et août le mardi soir, la fraîcheur était absente ... les hommes aussi !

vendredi 28 août 2020

Pétanque: le sprint final est engagé...


Plus que deux concours et l’on connaîtra le vainqueur du 6 ème Challenge de la Maison du parc. Personne ne lâche rien puisqu’il y avait encore ce jeudi 72 engagés. Félicitons à tous les joueurs puisqu’ils ont respecté les consignes sanitaires et sont venus avec un masque.
Si une vingtaine de pétanqueurs (ses) sont du village, ils sont de plus en plus nombreux à venir de tous les villages environnants. C’est dire si tout le monde apprécie les installations du boulodrome et
du parc, ainsi que l’organisation des concours et l’accueil.

Pendant que les pétanqueurs sont en action, moment de répit pour Gisèle et Michèle à la buvette.

Résultat de ce jeudi 27 août : 1 er José Vazquez père, 2 ème Habiba Affilalès, 3 ème Ali Ammar, 4 ème Francis Mourlan, 5 èmeSofiane Saidi, 6 ème Nicolas Caballero, , 7 ème Yannick Astié, Jocelyne Holon, 9 ème Lilian Sirviein, 10 ème Yacine Bencheik, 11 ème Aline Pédrégosa, 12 ème Yannick Garrigues, tous 3 parties gagnées, différence au goal average. Les 36 joueurs les mieux classés sont récompensés par des bons d’achat du magasin Super U de Trèbes et de la biscuiterie pâtisserie Cros de Badens.

Le lauranais Yannick Garrigues qui avait remporté le premier Challenge en 2015, a pris la tête du classement général, à deux journées de la fin devant 2 ème Francis Mourlan, 3 ème José Vazquez, 4 ème Jean Batiste Crestia tous 17 parties gagnées (différence au goal average), 5 ème Sabine Cerciat, 6 ème Jocelyne Holon 16 parties gagnées, 7 ème Maël Aïda, 8 ème Max Amouroux, 9 ème Julien Serra 10 ème Yacine Bencheik, 11 ème Serge Mosmans, 12 ème Lilian Sirviein, 13 ème Quentin Campaci, 14 ème Andréo Pilar, etc
Les deux derniers concours auront lieu les jeudis 3 et 10 septembre. Engagements avant 20 H 55.

Tous les jeudis soirs Mireille et Serge sont derrière l'ordinateur dès 20 heures.


mardi 25 août 2020

Restauration des vitraux: nos amis australiens sont à pied d'œuvre !



Ash Cadogan-Cower et son père Geoff ont posé leurs valises depuis quelques jours dans leur
résidence secondaire située au cœur du vieux village. Comme ils l’ont promis et préparé depuis plus d’un an, ils ont entrepris ce lundi le chantier de restauration des vitraux de l’église.

Après une réunion en mairie où un plan de travail a été établit, l’équipe s’est mise au travail ce lundi matin : Ash, son père Geoff ancien restaurateur de vitraux, aujourd’hui retraité, Dimitri employé des services techniques, Tinus Danièls qui apporte son aide mais sert aussi d’interprète et Vincent Cattegno, restaurateur de vitraux, verrier d’art à Rieux Minervois.

Le premier vitrail qui date d’environ 6 siècles a été déposé et déjà en partie nettoyé. Il faut savoir que l’église qui date du 14 ème siècle n’avait à l’origine que de vulgaires fenêtres. Ce mardi était consacré à aller chez un fournisseur à Béziers afin de trouver le verre correspondant à la couleur existante des parties à réparer.
Au cours de cette opération, nos amis australiens souhaitent
associer la population de Rustiques à l’avancée des travaux. Si des personnes du village sont intéressées, , elles pourraient être formées et s’ajouter à l’équipe pour travailler à cette restauration. L’invitation est lancée ! De toute façon, on peut toujours venir en curieux voir ces travaux qui sortent de l’ordinaire.

Ash et Geoff ont prévu de ne repartir en Australie qu’à la fin septembre, ils espèrent que deux vitraux seront réparés d’ici là.
Il faudra bien 7 ou 8 étés pour la réparation de tous les vitraux.
Encore merci à nos amis australiens qui donnent beaucoup de leur temps, mais aussi de leur argent, pour notre village qu’ils aiment bien. Une belle reconnaissance de leur part !

Si le cœur vous en dit: venez participer à cette belle opération !






dimanche 23 août 2020

Notre groupe scolaire: 60 ans mais toujours jeune !


Comme on l’a lu dans un article précédent, en 1956 le conseil municipal constate que le groupe scolaire ne répond plus aux exigences du moment et qu’il faut en construire un autre.
Délibération du conseil municipal du 19-05-1956 : M. le maire expose au conseil que Mme Veuve Barrault Marguerite demeurant à la Commanderie Rustiques est disposée à céder amiablement à la commune de Rustiques un terrain de 1200 m² environ sis sur la parcelle de la Commanderie section A N° 280 du plan cadastral nécessaire à l'édification d'un groupe scolaire au prix de 500 fr le m².
Ce sera la dernière réunion présidée par le maire Jacques Hudelle qui décédera quelques mois plus tard.

Cette nouvelle école sera construite en 1958 -59 par M. Doumenc architecte à Carcassonne et des artisans locaux. Elle a été inaugurée en grande pompe le dimanche 10 juillet 1960 par Monsieur le préfet de l’Aude et les plus hautes personnalités politiques du département.
Saluons trois personnages importants, que l’on peut considéré comme membre bienfaiteur de
Première rentrée en 1960
Rustiques, et
qui ont beaucoup comptè dans cette réalisation : l’ancien maire Jacques Hudelle, l’instituteur et secrétaire de mairie Emile Galy, qui deviendra secrétaire du conseil général et notre voisin de Badens qui avait beaucoup d’amis dans le village : Georges Guille, secrétaire d’État à l’énergie atomique dans le gouvernement de Guy Mollet, sénateur de l’Aude et président du conseil général de notre département.

Si ce groupe scolaire n’a pas pris une ride aujourd’hui, c’est qu’il a été constamment entretenu et mis aux normes par les municipalités successives. Sous celle de Charles Mourlan on avait procédé à une rénovation en 2003, une isolation de la toiture, un chauffage moins énergivore, le changement de menuiseries et la pose de volets roulants
60 ans après sa construction, amélioration après amélioration, c'est un très bel ensemble scolaire moderne, parfaitement adapté à notre époque,  dans lequel se plaisent enseignants, élèves et personnel d'encadrement. Il est aussi placé au centre du village, avec le parc municipal en face.

La municipalité d’Henri Ruffel apporte un soin particulier à l’entretien et l’amélioration de cette école et a fait poser pendant les dernières vacances un plafond décoratif et phonique dans le réfectoire afin d’apporter un meilleur confort aux enfants et encadrants.
Tout est prêt pour une 60 ème rentrée scolaire qui aura lieu le mardi 1 er septembre.

Les enseignants Yvonne et Emile Galy reçoivent de G à D: Antoine Courrière maire de Cuxac Cabardès qui sera sénateur de l'Aude, M. le préfet, Paul Ilhe maire de Rustiques et Georges Guille, ancien secrétaire d' Etat à l'énergie atomique et président du conseil général de l'Aude.
Ce dimanche 10 juillet 1960, la fanfare de Trèbes s'est déplacée pour l'inauguration de notre groupe scolaire considéré comme l'un des plus beaux du département.



samedi 22 août 2020

L'épopée du 81 ème RI: un devoir de mémoire réalisé par Claude Subreville.

 Qui ne connaît pas Claude Subreville dans notre village ?

Un trébéen venu épouser une rustiquoise, qui est membre de l’association du patrimoine de Rustiques, et qui gère la partie du musée concernant l’histoire du Bataillon Minervois.

Après des études au centre national des Arts et métiers à Paris, puis à l’institut d’études politiques, Claude

a été cadre dans une banque, d’abord à Paris, pour terminer sa carrière dans notre région et y prendre sa retraite.

Sociétaire de l’Académie des arts et sciences de Carcassonne, membre du souvenir français de Trèbes, Claude Subreville est venu présenter ce vendredi au maire de Trèbes, le livre qu’il vient d’écrire sur le 81 ème RI (régiment d’infanterie) qui s’est illustré pendant la guerre et qui comprenait dans ses rangs environ 2000 maquisards, dont de nombreux audois.

L’histoire de ce régiment était passée un peu inaperçu et c’est un devoir de mémoire que vient de faire Claude Subreville en réalisant cet ouvrage magnifiquement illustré.

On connaît la passion, la patience et toute la détermination que peut mettre en œuvre Claude quand il entreprend quelque chose, aussi cet ouvrage qui représente 10 années de recherches dans les livres, sur internet et d’interviews, va passionner le public, même les non avertis.

Claude Subreville viendra présenter son ouvrage à Rustiques prochainement.


C'est à la bibliothèque que Claude Subreville a présenté son livre à Eric Ménassi maire de la commune.

vendredi 21 août 2020

Pétanque: quand les féminines se rebiffent!

 


Les féminines sont en train de prendre le pouvoir sur le boulodrome de Rustiques, n’en déplaise aux

pétanqueurs chevronnés qui viennent s’adonner à leur sport favori tous les jeudis soirs.

Si jeudi 20 août le concours a été remporté par un puichéricois Ali Ammar, Pilar Andréo s’est classée 7 ème, Chantal Orsi 11 ème, Gaelle Watrelot 15 ème et c’est une rustiquoise, Sabine Cerciat qui est la nouvelle leader du Challenge de la Maison du parc, avec 15 parties gagnées et le meilleur goal avérage. Bravo à notre championne locale !


Classement du concours : 1 er Ali Ammar, 2 ème Bénédicte Gélis, 3 ème François Pédrégosa, 4 ème Danièl Mourlan, Vazquez Jean-Pierre, 6 ème Maxime Novi, 7 ème Pilar Andréo, 8 ème José Vazquez père, 9 ème José Vazquez, 10 ème Bernard Molières, tous 3 parties gagnées, différence au goal avérage, 11 ème Chantal Orsi, 12 ème Henrick Kommer, etc. 72 joueurs s’étaient engagés, les 36 premiers ont été
récompensés par des bons d’achat chez les sponsors du Challenge : le magasin Super U de Trèbes et la biscuiterie-patisserie Cros de Badens.

Après ce 7 ème concours, classement général du Challenge de la Maison du parc : 1 ère Sabine Cerciat, 2 ème Yannick Garrigues, 3 ème José Vazquez, 4 ème Jean-Batiste Créstia, 15 parties gagnées, 5 ème Francis Mourlan, 6 ème Danièl Mourlan, 7 ème Quentin Campaci 14 parties gagnées, différence au goal avérage, etc.

Il faut noter que quelques joueurs n’ont pu participer à ce 7 ème concours, car arrivé alors que le tirage avait été fait par l’ordinateur, il était impossible de revenir dessus. Il est impératif de s’inscrire à partir de 20 H 15 et jusqu’à 20 H 55 dernier délai. En respectant ces horaires, les trois parties du concours se terminent avant minuit trente. Il faut savoir que plusieurs joueurs (..ses) viennent d’Aragon, d’autres de villages plus éloignés comme Cennes Monestié, etc.

Gestuelle, concentration et application: une belle école de la vie pour les jeunes !



mardi 18 août 2020

Tinus, l'infatigable animateur !

 

Tout le monde connaît Tinus: Tinus l’historien, Tinus l’ami des animaux et le jardinier hors pair qui souvent dès le lever du jour cultive ses légumes dans le grand jardin qu’il travaille au pied de la Commanderie.

Tinus est aussi un infatigable animateur, qui tous les mardis après-midi divertit les enfants du camping de la Commanderie.

Depuis quelques années Tinus organise l’animation pour les enfants au Camping La Commanderie. Ce mardi c’était la Chasse au Trésor. Le trésor est toujours bien caché et pour le retrouver les enfants doivent réaliser – ensemble - quelques tâches. De cette manière ils vont obtenir l’information pour le découvrir …

Tâche 1 : Trouvez les monnaies d’or. A l’aide de photos, les enfants doivent d’abord retrouver l’endroit de la photo et à cet endroit ils doivent trouver la monnaie d’or, dix au total. Le but n’est pas que quelqu’un gagne, le but est de travailler ensemble.

Tâche 2 : Pour prouver que les enfants sont capable de survivre le danger, ils doivent trouver une bombe qui est cachée au camping … Une bombe fait tic-tac, donc les enfants doivent très bien écouter.

Tâche 3 : Sentir. Dans un carton fermé, avec une petite ouverture, il y a un objet/une chose … les enfants

doivent sentir individuellement et décider ensemble ce que c’est.

Tâche 4 : Si la réponse de la tâche 3 est correcte, les enfants reçoivent une enveloppe avec là-dedans 5

mots. Ils doivent les mettre dans l’ordre d’une phrase pour obtenir l’indication d’où le trésor se trouve. Une fois le trésor trouvé, ce n’est pas fini, parce que le trésor est fermé … donc il reste à chercher la clef qui est collée en dessous d’une chaise ou table au restaurant.

La clef trouvée, on ouvre le trésor et chaque enfant reçoit ce qui est dedans : une petite boîte et de la monnaie …

Les réactions des enfants sont toujours un plaisi

A noter que le restaurant du camping est ouvert tous les soirs et qu’il est organisé des soirées animations : tél 04 68 78 67 63.

lundi 17 août 2020

Le deuxième groupe scolaire du village: 1937-1959

 Dans un précédent article nous avons retrouvé l’histoire de l’école à Rustiques, dont les premières traces remontent à 1845. Notez qu’il n’y a pas d’archives antérieures à cette date ni à la mairie de Rustiques ni aux archives départementales, ce qui est surprenant.

L’école a été dans une maison louée par la municipalité jusqu’en 1897, puis a déménagé dans le bâtiment qui est aujourd’hui la mairie.

En italique : les délibérations du conseil municipal :

29-03-1931 : M. le maire rappelle que la classe d’école existante ne peut contenir que 28 élèves. Cet état de fait est préjudiciable à la santé des enfants et ne leur permet pas de travailler dans de bonnes conditions, il y a donc urgence à construire une nouvelle école. M. le maire est autorisé à faire appel à M. Tarbouriech architecte agréé pour l'établissement des plans et devis des travaux.

Notons que le 19 mai 1935 M. Jacques Hudelle est élu maire de Rustiques. Il a obtenu 7 voix contre 2 voix à M. Jean Castel.

24-05-1935 : Le nombre d'élèves prévus pour l'année 1935-1936 s'élevant à 56 ou 58 et suivant le vœu de la population, le conseil municipal demande la création d'une deuxième classe mixte.

08-11-1936 : M. le maire met sous les yeux de l'assemblée les plans et devis établis par M. Tarbouriech architecte concernant l'achat de l'immeuble( qui appartient à Mme Veuve Bernard) pour le personnel enseignant, les réparations à effectuer à cet immeuble pour salles de classe et l'aménagement des locaux pour le personnel enseignant. Achat de la maison : 100 000 fr, aménagement de l'immeuble pour personnel enseignant et salles de classe : 80 000 fr. Le conseil demande à M. le ministre de l'éducation nationale une subvention aussi élevée que possible et dans les meilleurs délais.

La municipalité achète donc cet immeuble qui devient le nouveau groupe scolaire en fonction à la rentrée de 1937 et qui est aujourd’hui salon de coiffure, plus un cabinet à louer et trois logements sociaux. A noter que Madame Veuve Bernard cède pour le même prix, son parc situé face à sa maison, qui est aujourd’hui notre magnifique parc municipal. Merci Madame Bernard !

En octobre 1944 Monsieur Emile Galy fait sa première rentrée scolaire en tant qu’instituteur. Il remplace M. Panisello et a obtenu un poste double avec son épouse Yvonne. Ils sont logés au-dessus des classes. M. Galy est nommé aussitôt secrétaire de mairie.

   1946: Yvonne et Emile Galy sont en poste depuis depuis 2 ans

L’école va très bien fonctionner et l’on construit sous le préau un petit local qui va servir de réfectoire pour les nombreux enfants venant des campagnes, en particulier de Buadelles.

23-03-1956 : M. le maire expose au conseil municipal que la commune de Rustiques sera bientôt dans l'obligation de construire un groupe scolaire pour les motifs suivants :

1) la circulation sur la route D 206 devenant plus intense, la sortie des élèves sur un tournant de cette

route devient chaque jour plus sujette à accident.

2) la population scolaire de Rustiques actuellement 47 élèves, va être en augmentation dans les années à venir et les locaux déjà exigus, s’avéreront notoirement insuffisants.

3) Il n'est prévu qu'un seul logement de maître alors qu'il y a 2 classes. Madame Galy malade a du laisser définitivement son poste à une remplaçante.

4) les locaux actuels ne répondent plus aux exigences de l'enseignement moderne (pas de possibilité d'installation de salle de travaux manuels).

                                                              Photo:  la classe des grands en 1948

5) le groupe actuel avait été mis en service en 1936 pour remplacer provisoirement l'ancienne école à la suite de la création d'une deuxième classe.

En fin d'année scolaire, comme ici en 1953, des voyages de trois jours organisés par M. Galy

C'était la cour de récréation... A gauche le salon de coiffure, qui était la classe des petits.

  A suivre :  Le nouveau groupe scolaire Jacques Hudelle fête sa 60 ème rentrée.



samedi 15 août 2020

Pétanque: prochain concours jeudi 20 août

 C'est un rustiquois, Serge Saïz qui a remporté le 6 ème concours comptant pour le Challenge de la Maison du parc, devant Julien Boisselet, Aïda Maèl et une rustiquoise Habiba Afilales, alors que Jean-Baptiste Crestia est toujours leader du Challenge.

Tous les classements sur le blog de la boule rustiquoise administré par Serge Mosmans:

https://laboulerustiquoise.blogspot.com/



jeudi 13 août 2020

Salades, pizzas et un cadre idyllique, tous les soirs au camping !

 

Comme tous les commerces le camping de la Commanderie a été victime du Covid 19, mais les vacanciers sont arrivés nombreux en ce mois d’août et les propriétaires ont retrouvés le sourire.

Depuis début juin, les rustiquois ont eut le temps d’apprécier les excellentes pizzas qu’ils pouvaient emporter les vendredis et samedis soir depuis le camping.

L’organisation des tables à l’intérieur, ainsi que de celles placées en bordure de piscine et sous les pins, permet d’accueillir maintenant en toutes sécurité les campeurs et toutes les personnes qui veulent venir manger le soir à la fraîche dans un cadre idyllique.

Les propriétaires Hervé et Nathalie envisagent également d’organiser des repas à Thème avec animations.


Le restaurant du camping est ouvert tous les soirs : 04 68 78 67 63

mercredi 12 août 2020

L'école du village, d'hier à aujourd'hui...

 Dans quelques jours ce sera la soixantième rentrée au groupe scolaire Jaccques Hudelle de Rustiques. Une occasion de se plonger dans l’histoire de l’école dans notre village.

La municipalité avait peu de moyens au 19 ème siècle (voir le budget de 1851 ci-dessous). le village comptait 179 habitants en 1818 et 240 au recensement de 1876.

On trouve les premières traces de l’école de Rustiques dans une délibération du conseil municipal datant de 1845 : Démission de l'instituteur Pierre Rassier. Camille Raynaud le remplace et présente les pièces suivantes : 1)brevet de capacité . 2) certificat d'aptitudes. 3) le certificat de moralité délivré par le maire de Carcassonne (lieu où il habite). 4) l'avis du comité local. 5) son acte de naissance.

1851 : Le budget de la commune s’élève à 956,57 francs. La municipalité a à sa charge les frais de location de la maison d’école, 60 francs, et décide d’attribuer à l’instituteur un salaire de 200 francs annuel… En conséquence le département et l’état verseront une subvention de 184, 80 francs.

En 1859 le conseil fixe le taux de rétribution scolaire pour l’année 1860 à : 15 francs pour les enfants de moins de huit ans et à 21 francs pour les enfants de plus de huit ans et au-dessus.

Toutes les familles n’ayant pas les moyens financiers, leurs enfants ne fréquentent pas l’école.

Le 20-05-1870 : Sous la présidence de M. Gabriel Baron D’Hélie maire, le conseil municipal décide de faire construire une école. En 1875 M. Joseph Baron D’Hélie, frère du maire donne gratuitement à la commune une partie d’une pièce de terre au lieu dit  « aux Horts » pour la construction d’une maison d’école et ce conformément aux dimensions et plans approuvés par M. le ministre de l’instruction publique.

En 1876 et 1877, les récoltes sur le village ayant été entièrement anéanties par la grêle, le conseil municipal décide de demander aux libéralités du gouvernement un secours financier. La municipalité fait un emprunt à la caisse des dépôts et consignations.

C’est en 1878-79 que M. Bonnafous entrepreneur réalisera la construction de cette école (aujourd’hui mairie).

On verra dans un prochain article que l’école déménagera deux fois, pour devenir aujourd’hui le groupe scolaire Jacques Hudelle qui va fêter cette année sa 60 ème rentrée scolaire.


Au 19 ème siècle le village était comme sur cette photo,  quelques maisons blotties contre le château.       (carte postale de 1948)

photo 2:  Entre la première décision du conseil municipal , et la réalisation de cette première école (aujourd’hui mairie), il aura fallu 10 ans.

mardi 11 août 2020

Jean-Baptiste Crestia toujours leader de la pétanque

 

Un concours de pétanque était organisé ce lundi 10 août pour remplacer le concours du jeudi 23 juillet annulé, pour cause d’orage, à la dernière minute.

Leader du Challenge de la Maison du parc depuis trois semaines, Jean-Baptiste Crestia  de Montlegun, n’entend pas laisser sa place comme ça, mais il est talonné de près par une redoutable pointeuse, Jocelyne Holon de Badens, qui vise la place de meilleure féminine, et pourquoi pas plus.

Classement : 1 er Mael Aïda, 2 ème Sofiane Saidi, 3 ème Julien Serra, 4 ème Gérard Sanchez, 5 ème Didier Elis, 6 ème Yacine Bencheik, 7 ème Pilar Andréo, 8 ème Jocelyne Holon, tous 3 parties gagnées (la différence se fait au goal avérage). 59 joueurs classés.

Classement du Challenge : 1 er : J-B Crestia 13 parties gagnées, 2 ème Jocelyne Holon 12 P.g, 3 ème  Francis Mourlan, 4 ème Yannik Garrigues, 5 ème Daniel Mourlan 11 P.g. 6 ème Sabine Cerciat, 7 ème Michel Andréo, 8 ème Quentin Campaci, 9 ème Maèl Aïda, 10 ème José Vazquez 10 parties gagnées, ( différence au goal avérage), etc.

Prochain concours jeudi 13 août, engagements 5 €, Inscriptions de 20 H 15 à 20 H 55, dernier délai.

Tables et chaises à disposition pour badauds et accompagnateurs. Le meilleur accueil vous est réservé.

Une équipe de jeunes sympas, de Rustiques mais aussi de villages voisins, qui viennent partager ce plaisir de jouer.  Des échanges mixtes entre jeunes et plus agés, qui sont un bel exemple d'osmose et de fraternité entre générations.

vendredi 7 août 2020

Pétanque: prochain concours exceptionnellement ce lundi 10 août


C’est un belge ayant découvert la pétanque à Rustiques, il n’y a même pas trois ans, qui a remporté le 3 ème concours, comptant pour le Challenge de la Maison du parc, au nez et à la barbe de vieux briscards qui jouent aux boules depuis qu’ils ont quittés la maternelle. Trêve de plaisanterie !
Serge et Mireille Mosmans ont quittés leur Wallonie, pour vivre une retraite heureuse sous le ciel bleu
du Languedoc, et installés dans notre village, ils se sont vite intégrés aux nombreuses activités de l’association Sports et Loisirs, groupe de marche, Yoga et y ont découvert la pétanque l’été.
Le couple a largement participé à la création du club de pétanque cette année, accomplissant en particulier toutes les formalités administratives afin de mettre cette nouvelle association sur de bons rails. Merci à eux!

Concours du jeudi 30 juillet : 1 er:Serge Mosmans, 2 ème Dominique Vazquez, 3 ème Max Amouroux, 4 ème Michel Lanoé, 5 ème Sofiane Saidi et Adeline Saîz, etc. Le classement se fait au nombre de parties gagnées, et au goal avérage.

Concours du jeudi 6 août où il y a eu 80 participants, un record ! 1 er : Serge Saïz, 2 ème Yannik Garrigues, 3 ème Julien Serra, 4 ème Christian Magna, José Moya, 6 ème Michel Andréo, etc.

Classement général du Challenge: 1 er Jean-Baptiste Crestia 11 parties gagnées, 2 ème Yannik Garrigues, 3 ème Francis Mourlan, 4 ème Michel Andréo, 5 ème Max Novi, 6 ème Danièl Mourlan, 7 ème Quentin Campaci, 8 ème Jocelyne Holon tous 9 parties gagnées, etc. Classement complet sur le site du club: https://laboulerustiquoise.blogspot.com/

Tous les joueurs ayant gagnés au moins 2 parties sont récompensés en bons d’achat chez les 2
sponsors du Challenge : le magasin Super U de Trèbes et la biscuiterie pâtisserie Cros de Badens.

Le 3 ème concours ayant été annulé pour cause d’intempéries, les organisateurs ont décidé de le reporter au lundi 10 août. Jusqu’à la fin du Challenge les concours qui seraient annulés seraient reportés automatiquement au lundi suivant.

Il est demandé aux joueurs de respecter les gestes barrières, pas d’embrassade, pas de serrage de mains et distanciation entre joueurs. L’association met du gel hydroalcoolique à disposition et 2 points d’eau avec savon. La buvette est organisée de façon à ce que les joueurs n’entrent pas à la Maison du parc.

Avant le début du concours le maire a recommandé de respecter les gestes barrières, tandis que Mireille Mosmans a invité les pétanqueurs à venir au prochain concours ce lundi 10 août.



mardi 4 août 2020

Des visites historiques à ne pas rater: venez à l'écoute de Tinus !


Il est passionné d’histoire depuis toujours, et de celle de Rustiques depuis 12 ans, date à laquelle Tinus Danièls et son épouse Véva, se sont installés au village.
Ancien professeur dans un collège de Belgique, Tinus, c’est un puits de sciences, mais également une soif continuelle d’apprendre. Pour preuve il étudie maintenant l’histoire du Catharisme et de nos citadelles du vertige.
Chaque été il fait découvrir à des centaines de touristes, en particulier ceux installés au camping de la Commanderie, le patrimoine de notre village. En particulier, l’église St Martin du XIV ème siècle, le tombeau des commandeurs du XIII ème et il ne manque pas de démontrer comment le vieux village s’était protégé autour du château. Tinus a toujours quelques anecdotes croustillantes à ajouter.
Sa visite qui dure environ deux heures se termine au musée archéologique, situé face à la mairie. Ce musée est le fruit de recherches de Jean Nicloux qui pendant 50 ans au cours de ses vacances d’été a fait des recherches sur 9 sites de villas gallo-romaines,dont 7 sont sur le village.
Depuis quelques années, une vitrine a été consacrée au Bataillon Minervois, qui est né à Rustiques en août 1944, et qui s’est illustré pendant la guerre. Auteur d’un livre à ce sujet, Claude Subreville, prépare un 2 ème ouvrage, c’est lui qui alimente cette vitrine, gèrant ainsi cette partie du musée.
Le camping victime de la pandémie ayant tardé à se remplir cette année, Tinus a du commencer ses visites historiques un peu tard, mais il se réjoui de voir que les touristes réservent en nombre pour ce mois d’août.
Il faut savoir que notre ami Tinus Danièls offre ses services bénévolement, afin de faire connaître le patrimoine de notre village et de faire partager sa passion. Merci à lui !
Visites gratuites au départ du camping de la Commanderie tous les mardis et jeudis à 10 H 00.

Quadrilingue, Tinus n'aura pas besoin d'utiliser tous ses talents, car il y a peu de touristes étrangers sur le village cet été



dimanche 2 août 2020

En 1966 le maire présente l'avant projet de tout à l'égout


En consultant les archives de la commune et en particulier les délibérations du conseil municipal, on retrouve ce qu'était la vie à Rustiques autrefois.

15-09-1965 : M. le maire expose que la commune a maintenu jusqu'à présent la taxe sur les chiens, que cette taxe ne représente qu'une somme très modique pour le budget que l'établissement de cette taxe représente chaque année. Le conseil décide de supprimer cette taxe à compter du 01-01-66.

21-01-1966 : Assainissement : construction d'un réseau d’égout. M ; le maire expose qu'il s'agit de travaux neufs de voirie tels qu'ils sont définis par l'arrêté interministériel du 13-04-61 et propose de demander le concours du service des Ponts et chaussées pour l'étude de la surveillance de ces travaux.

03-10-1966 : Le conseil constatant que la remise du chemin dit de St Julia a été mené à bonne fin, constatant que la portion de ce chemin appartenant à la commune de Trèbes a été elle aussi remise en état, considérant l'importance de cette voie reliant la N 610 au CD 206, demande le classement de cette voie dans la voirie départementale, s'engage à participer pendant 110 ans aux dépenses d'entretien dans la proportion de 50 %.

08-11-1966 : M. le maire expose que lors de l'établissement du budget supplémentaire 1966, il a été prévu à la section ordinaire une somme de 8 685, 86 fr destinée à l'aménagement de garages qui seraient loués à des particuliers, que lors d'une séance ultérieure le conseil municipal décidait l'achat de garages démontables en tôle ondulée. Le conseil approuve l'achat des 7 garages pour la somme de 7 934,78 fr.

23-11-1966 : Avant projet d'assainissement : M. le maire soumet aux membres du conseil l'avant projet d'assainissement (tout à l'égout) dressé par le service des Ponts et chaussées, accepte le devis s'élevant à la somme de 140 000 NF. Locations des garages : le conseil considérant la dépense totale engagée par la mairie dans cette opération, considérant que les personnes intéressées par la location sont toutes de revenus modestes, décide de fixer le prix de location de ces garages à 20 fr par mois soit 240 fr annuel, autorise M. le maire à signer les baux à passer avec : Caballero René, Cabéro Alexandre, Canal Jean, Gorce Robert, Herrera Emile, Vidal Etienne.
M. le maire donne lecture de la lettre de M. le préfet relative à la construction d'un abattoir municipal à Carcassonne (devenu aujourd'hui l’espace Jean Cau).

Le conseil municipal supprime la taxe sur les chiens à partir du 1 er janvier 1966



A l'assaut de la Montagne Noire ...

  Ils étaient 17 du groupe de marche au départ de Rustiques pour attaquer les flancs de la Montagne Noire et les glaciaires de Pradelles C...