vendredi 30 avril 2021

A l'ombre de l'église de la Commanderie

 

Assemblée générale de la pétanque : En raison de la pandémie, l’assemblée générale du club de pétanque se fait par écrit. Le bulletin de vote a été adressé aux licenciés avec une enveloppe prétimbrée à renvoyer à la présidente avant le 12 mai. Le dépouillement se fera le 13 mai en présence de deux

A Millegrand venez caresser les chèvres de Charlotte

assesseurs.

Fête de la nature : elle est organisée dans notre village depuis 5 ans et aura lieu cette année le samedi 22 mai. Ce mercredi une petite réunion avait lieu à la Maison du parc afin d’établir le programme de cette journée ludique : 9 H rassemblement devant la Maison du parc où un café sera offert ; 9 h 30 formation de petits groupes qui partirons en balade sur des circuits autour du village et effectuerons un ramassage des déchets ; 11 h 30 direction le chemin de La Pège à la rencontre des ânes qui débroussaillent ; 12 H 30 pique-nique dans le joli cadre de la ferme de Charlotte à Millegrand. Visite des plantations, des serres et pour ceux qui le souhaitent achat de plantes et de plants.

 

Pratique sportive en extérieur : les membres de l’association Sports et Loisirs ont été privés d’activités sportives en intérieur depuis plus d’un an. La présidente Gisèle Vallart propose 4 cours de Yoga gratuits en juin aux dates suivantes : 1-8-15-22 (si le temps le permet). Dans le parc ou sur le boulodrome, il y aura de la place pour respecter les distances réglementaires. Les dates et horaires seront précisés en temps voulu.

Une réunion en petit comité (covid oblige) pour préparer la fête de la nature

 


jeudi 29 avril 2021

Les photos du jour

 

Voici deux photos que l'on doit à Sophie Mourlan.

Un gros papillon qui est inhabituel dans nos jardins. Le grand paon de nuit (saturnia pyri)

Merci à elle.


 



mercredi 28 avril 2021

Quand nos jeunes se déconfinent sur le court de tennis

 

Fêter leurs 20 ans pendant la pandémie, suivre une grande partie de leurs études en différentiel… On comprend que quand ils se retrouvent le soir sur le court de tennis du village raquettes en main, c’est pour eux un grand moment de décompression et de bonheur. 

 

Si Eloïse est du village, Maël et Maxime de Badens et Sarah de Pradelles en Val, tous sont depuis plusieurs années « naturalisés rustiquois » par la pétanque. Ce sont pour nous des visages connus, car chaque été, on apprécie leur gentillesse et leur fair play pendant le Challenge de la Maison du parc. Alors les jeunes rendez-vous le jeudi 24 juin pour le début du Challenge 2021 !

De G à D:  Éloïse Cerciat, Maël Aïda, Maxime Brand, Sarah Larseron, aujourd'hui sur le court et bientôt sur le boulodrome

 

samedi 24 avril 2021

Bis répétita nouvelle attaque de chiens errants

 

Heureusement les voisins vite sur place....



C’est un grand jardin en bordure du lotissement St jean, où se trouvent plus d’animaux que de légumes, coqs, poules, canards, pigeons et même des chèvres qui font le bonheur des bambins, obligeant leurs mamans à faire une halte devant ce zoo où tous ces animaux vivent en bonne compagnie.

Sauf quand arrivent des intrus, comme il y a trois mois environ où en pleine nuit, deux chiens errants, ont tué et à moitié dévorés deux chèvres, mais également six à Trèbes, à quelques jours d’intervalle.

 

Cette fois-ci, c’est en plein jour heureusement, ce samedi 24 à 20 H, qu’une nouvelle attaque a eu lieu. Il

Les coupables

y a eu un tel raffut, tous les animaux étant effrayés, que tous les voisins ont vite accourus, pour trouver deux chiens (les mêmes?) en train d’attaquer une chèvre. Si celle-ci a été blessée, elle en sera quitte pour la peur.

Quand aux chiens errants, ils se sont fait un passage sous le grillage au même endroit qu’à la première attaque. Étrange coïncidence !

Plus de peur que de mal pour cette biquette et ses colocataires !

 

vendredi 23 avril 2021

Ils raconteront plus tard: "j'avais 20 ans pendant l'épidémie du Covid 19"

 

Comment vit on cette terrible épidémie quand on a vingt ans ? Même s’ils n’ont pas été touchés directement,nos jeunes se rappelleront longtemps de cette période de leur vie où habituellement c’est l’insouciance qui prime. Nous avons rencontré ainsi Alice, Loïc et Quentin, tous les trois nés dans notre village, où réside leur famille.


Alice (23 ans) a préparé cette année à Carcassonne, son master pour être professeur des écoles : « J’ai travaillé presque un an en différentiel, ce qui n’est pas évident, j’ai plongé à fond dans mes études pour faire abstraction de l’épidémie. J’ai passé l’examen dans l’académie de Montpellier, sur 5400 inscrits, nous n’étions que 1800 présents. Je suis confiante et ne lâche rien, préparant mon oral pour espérer réussir ce concours.

 

Le jeune Loïc (17 ans), est loin d’être au bout de ses études. C’est peut être lui qui a été le moins impacté par la Covid, étant interne dans un lycée professionnel de Nimes, pour réaliser son rêve, être mécanicien dans les TP (travaux publics). « Au lycée les règles sanitaires sont très strictes et il faut bien s’habituer à garder le masque en permanence ».

 

Quentin (23 ans) se montre plus virulent, étudiant à Toulouse pour être conducteur de travaux dans les TP : « les jeunes, nous avons l’impression d’être la Tête de turc de cette épidémie. A notre âge, nous avons un pouvoir d’achat et nous attendons avec impatience que les boites et restos ouvrent, mais si nous ne sommes pas vaccinés que ferons nous ? Je sens bien autour de moi que les jeunes se démobilisent et sont très inquiets pour l’avenir. »

 

Si Alice, qui sera bientôt professeur des écoles, a moins de soucis pour la suite, Loïc et Quentin, comme la plupart des jeunes, sont très inquiets pour leur avenir professionnel ! Mais connaissant leur volonté et leur sérieux, nous restons confiants pour leur avenir.

De gauche à droite: Alice, Loïc et Quentin

 


jeudi 22 avril 2021

Aménagement du boulodrome: les bénévoles ont répondu présents !

 


Martine fière de participer !

La pétanque a pris un tel essor dans notre village, que presque chaque année, on améliore le cadre de jeu : renforcement de l’éclairage, pose de bordures en ciment et ces jours-ci pose d’une couche de concassé fin sur l’ensemble du boulodrome, mais également dans l’allée du parc.

A l’appel de la présidente Mireille Dantine, ce sont une dizaine de bénévoles qui étaient présents ce mercredi matin, munis de brouettes, pelles et  râteaux, pour étaler le concassé. Le maire qui suit attentivement tous les travaux de la commune, est venu donner un coup de main à ses amis pétanqueurs.

 

Le lendemain c’est Dimitri Durand, employé communal, qui passait le rouleau, et l’après-midi quelques
pétanqueurs sont venus tester les terrains. Dans l’ensemble les joueurs sont satisfaits du résultats, même s’il y a un temps d’adaptation à observer, surtout pour les pointeurs.

Tous attendent avec impatience le feu vert pour organiser les petits concours hebdomadaires qui étaient prévus au calendrier du club.

Et pour la finition faisons confiance à Dimitri, notre employé communal, mais aussi un des meilleurs pétanqueurs du Cabardès.

 

mardi 20 avril 2021

Jeroen et Els: "Nous sommes venus ici chercher le soleil et la tranquilité"

 

Jeroen et Els Vandamme se sont installés à Rustiques début 2018. Lui a fait des études sciences politiques internationales à Gand. Son épouse, Els, pendant ses études universitaire en Belgique est venue terminer celles-ci à Aix en Provence, d’où elle est revenue enchantée : « C’est trop beau la France, c’est ici qu’il nous faut vivre ! » Elle n’a pas eu de mal à convaincre Jeroen qui avait également envie de s’expatrier : « Si nous devons le faire, c’est maintenant, ou dans 20 ans quand nos enfants seront grands. »


Autant la décision a été vite prise, autant le choix du département a été mûrement étudié : Pendant plus d’un an et demi, nous avons visité sur l’ordinateur, mais aussi sur place tous les départements du sud de Nice à Bayonne. Nous avons finalement choisi l’Aude, qui est une petite France comme l’on dit, avec la mer, la petite et haute montagne, ses châteaux et monuments historiques, et nous avons trouvé le prix de l’immobilier tout à fait raisonnable. Il ne nous restait plus qu’à choisir le village et la maison à acheter. Installés pendant deux mois à Carcassonne, puis à Azille, nous avons découvert notre bonheur à Rustiques. En venant visiter une maison un ancien rustiquois rencontré par hasard, nous a expliqué toutes les animations dont on pouvait profiter dans ce dynamique village.

Il nous a fait penser au grand-père de Jeroen, Richard, qui était aussi un homme très impliqué avec son village et qui était comme un vrai père pour Jeroen et nous nous sentions immédiatement les bienvenus.

 

Nous avions enfin trouvé le, le soleil, la nature, quand à la tranquillité nous avons été servis, nous étions là depuis trois mois que la nounou de notre fils nous téléphone qu’il y a un attentat à Trèbes, et, choqués, nous allons chercher notre petit à la crèche ; quelques mois après, ce sont les terribles inondations d’octobre dont nous avons été préservés heureusement ; puis en 2019 l’incendie qui parti de Trèbes arrive à quelques mètres de notre maison. Et maintenant la pandémie qui nous gène dans notre télétravail ayant les enfants à la maison ».

 

Le couple a une société qui rédige des bulletins économiques et financiers destinés aux particuliers surtout, mais aussi aux entreprises. Leurs clients sont principalement en Belgique, mais également en France. Jeroen, , rédige les bulletins qu’il adresse à ses clients, alors que Els s’occupe de l’administration, la comptabilité, le site web et le commercial. Un travail très prenant avec deux enfants en bas âge qui laisse peu de temps à Geroen pour s’adonner à sa passion avec les cyclos trébéens.

A la maison on parle le néerlandais et à 5 ans Jerom est déjà bilingue, Mathis 1 ans et demi, rentrera en septembre 2022 en maternelle

 







jeudi 15 avril 2021

Sports et Loisirs, une association prête à rebondir ...

 Il y a quatre ans, quand Françoise Fassina a quitté le village, s’est Gisèle Vallart qui a pris les commandes de la plus importante association du village qui compte une centaine d’adhérents. Si Gisèle est originaire des Hautes Alpes, elle a vécu 35 ans à Grenoble où elle travaillait dans le milieu médical comme son mari Christian.


Arrivés dans notre village, il y a six ans, voilà un sympathique couple qui s’est vite intégré, puisqu’ils avaient à peine terminés leur déménagement, que Gisèle arpentait la campagne avec le Groupe de marche, puis c’était le Yoga, le bénévolat à la pétanque, etc.

Alors que Christian continuait à exercer sa profession, Gisèle gérait leur gîte, et les chambres d’hôte « L’écrit Vin » situés au centre du village.

« A Rustiques la vie s’y écoule tranquillement et paisiblement, moments appréciés par nos hôtes. C’est ça Rustiques ! La crise sanitaire a mis en sommeil notre dynamique de village mais nous sommes prêts à rebondir le moment venu. » Voilà une présidente de l’association Sports et Loisirs qui gardera toujours son grand sourire teinté d’un bel optimisme.

Cette année les cotisations n’ont pas été encaissées, après s’être entretenu avec les membres du bureau, Gisèle Vallart va contacter les différents animateurs et faire un sondage auprès des adhérents : « Et si nous reprenions en juin 4 semaines de cours, gratuits pour nos adhérents, zumba, gym, cardio, et peut être yoga, le tout à l’extérieur, à condition que le temps s’y prête et que la pandémie…

Sports et Loisirs est prêt à rebondir.

En mai 2020, la zumba avait eu lieu sur le boulodrome

 


 

mercredi 14 avril 2021

Les grands travaux devant le foyer municipal

 

Ce mercredi matin les travaux ont débutés devant le foyer municipal et les grands moyens ont été mis à contribution afin de poser l’enrobé dans la journée, tandis que les espaces verts seront aménagés à l’automne. Voir la vidéo :


 

lundi 12 avril 2021

La pétanque est prête pour la reprise ...

 

Le conseil d’administration de la boule rustiquoise s’est réuni, comme il se doit en petit comité, ce samedi 9 avril 2021 dans les locaux de la Maison du Parc de Rustiques, afin de préparer la prochaine assemblée générale.


Il s’agissait de présenter aux membres du conseil d’administration, le rapport moral et les candidats aux postes de secrétaire, poste qui est vacant suite à l’élection de la Présidente, Mireille Dantine qui occupe les deux fonctions depuis ce moment-là, et de vérificateur aux comptes, nouveau poste qui est à pourvoir afin de contrôler les comptes.

Ce même conseil a examiné et fait une mise au point sur les sponsors et partenariats existants et sur de nouvelles propositions de sponsors.

L’ordre du jour prévoyait également d’examiner les statuts de l’association afin de les mettre en conformité avec ceux de la Fédération française de pétanque et de jeux provençaux.

Un calendrier des concours internes au club et les concours du Challenge de la Maison du parc a été présenté ainsi que d’autres propositions de concours.

Enfin, le trésorier a commenté le bilan 2020 et le budget prévisionnel 2021 en intégrant de nouveaux projets pour le club.

Tous les points de l'ordre du jour ont été validés par le Conseil d'Administration et seront donc présentés à l'assemblée générale pour être approuvés.

La réunion s’est terminée à midi sur une note d’optimisme de reprendre le plus rapidement possible les concours de pétanque.

Tous les pétanqueurs attendent avec impatience la reprise des concours  (archives 2019)

 

vendredi 9 avril 2021

Le projet de maraîchage bio de Charlotte se concrétise !

 

On pourra venir bientôt cueillir les premières cerises ...


Installée depuis trois ans avec son époux et ses deux petites filles, au lotissement Les hauts de St Jean, Charlotte Fradin, 29 ans ingénieur agronome, réalise peu à peu son rêve, créer une mini ferme avec maraîchage bio, arboriculture et des animaux, comme les chèvres naines qu’elle vient d’installer.

C’est en collaboration avec le centre pédagogique de Millegrand, qu’elle a réalisé son projet, dans un cadre idyllique, a deux pas du Canal du midi, et sur une surface de deux hectares.

Après un an de travail sur le terrain entrecoupé de plusieurs stages de formation, Charlotte est maintenant prête pour commercialiser en circuit court ses premières récoltes.

On peut désormais la rencontrer sur le parking à Rustiques espace Jean Moulin, en face de la mairie, tous les lundis, jeudis et vendredis


de 16 H 30 à 18 H où sur son étal on trouvera suivant la récolte du jour, radis, fèves, oignons blancs, épinards, blettes, plantes aromatiques, persil, coriandre, basilic, ciboulette, etc. Elle proposera également des paniers suivant les légumes de saison.

Dans la serre qu’elle partage avec l’institut, elle a bichonné des plants d’aubergines, poivrons et bien sur tomates, marmande, cerise, coeur de bœuf, qui seront proposés à la vente en fin de mois.

A partir du mois de juin, on pourra venir cueillir à la ferme, les fraises, cerises et autres fruits.  tél: 06 42 18 06 90

Voir le site sur Facebook: Aude à la terre

 


Vignoble gelé, Rustiques, comme les communes du Minervois n'a pas été épargné !

 Est ce encore une cause du réchauffement climatique ? En plein hiver des différences de température de 15 à 20 degré dans la même journée ! Et un matin le thermomètre qui descend bien en dessous de zéro et c’est toute la France viticole qui en pati.


En cette nuit du 7 au 8 avril, notre village, comme ceux du Minervois, n’a pas été épargné. Au domaine de Cordes, alors qu’il faisait -3 le régisseur Michel Campillo a bien allumé des feux dès quatre heures du matin brûlant souches et palettes, mais en vain, l’ensemble du vignoble a été gelé à 60 %. Sur le village même, Marc Dézarnaud a eu ses vignes touchées, dont une à 80 %.

Au domaine de Canet, la perte de récolte sur l’ensemble, devrait se monter à environ 30 %, les vignes en coteaux n’étant pas touchées.

Même constat pour les villages voisins comme Badens, Aigues-Vives, Marseillette où seules les vignes sur les coteaux ont été à peu près épargnées.

Ce vendredi en fin d’après midi Sylvain Delabre le directeur de la cave de Laure Minervois,faisait le recensement des dégâts auprès des viticulteurs locaux :  « sur la commune ce sont 200 hectares qui sont touchés. A première vue il y aurait entre 50 et 100 % de perte de récolte et ce sont bien sur dans les plaines que les dégâts sont les plus importants, en particulier entre Laure et Puicheric ».

A cela s’ajoute une sécheresse qui commence de bonne heure...

Michel Campillo, le régisseur du domaine de Cordes a allumé des feux à partir de 4 heure du matin, mais en vain !

 


jeudi 8 avril 2021

Pas d'augmentation des taxes foncières


 Au cours du vote du budget, le conseil municipal a décidé de ne pas augmenter le taux des taxes foncières, voilà une bonne nouvelle pour les contribuables de la commune.

Approbation du COMPTE ADMINISTRATIF 2020, du COMPTE DE GESTION et Affectation du résultat : Le Conseil Municipal approuve à l’unanimité le compte administratif 2020, déclare qu’il est conforme au compte de gestion dressé par le receveur municipal et qu’ils n’appellent ni observation ni réserve de sa part.

Le compte administratif fait apparaître : Un solde d’exécution (Déficit-001) de la section d’investissement de: 69 989,81€. Un solde d’exécution (Excédent-002) de la section de fonctionnement : 43 466,27€

Fiscalité - Vote des taux d’imposition 2021 : L’article 16 de la loi de finances pour 2020 prévoit la suppression de la taxe d’habitation sur les locaux meublés affectés à l’habitation principale (appelée « taxe d’habitation sur les résidences principales – THRP ») et un nouveau schéma de financement des collectivités territoriales et de leurs groupement qui entre en vigueur au 1er janvier 2021. Les communes, en compensation de la perte du produit de THRP, se voient transférer la part départementale de taxe foncière sur les propriétés bâties (TFPB) perçue sur leur territoire corrigée avec coefficient correcteur, incluant des frais de gestion de fiscalité locale encore perçus par l’État.

Le Conseil Municipal, après en avoir délibéré et à l’unanimité décide de de ne pas modifier les taux de
la taxe foncière sur les propriétés bâties et non bâties pour l’année 2021, ci-après : - Foncier bâti : 63.05%; - Foncier non bâti : 109.45 %.

Approbation du Budget Primitif 2021 : le Conseil Municipal approuve le budget primitif M14 de la commune de Rustiques tel qu’il est présenté et qui s’équilibre comme suit : Section de Fonctionnement : 758 764,00 € ; - Section d’Investissement : 510 463,00 €.

Subvention de participation au SIRP BADENS/RUSTIQUES : Le Conseil Municipal délibère et à l’unanimité décide d’attribuer au SIRP Badens-Rustiques une subvention de 3 800 euros pour la participation aux frais de fonctionnement pour l’année 2021, soit 100 euros par élève pour 38 élèves




dimanche 4 avril 2021

Le périmètre se réduit pour les randonneurs ...

 




Dans le groupe de marche, il n’y a pas que des rustiquois, les adhérents viennent également de Trèbes, Badens, Laure et même Carcassonne.

Si les randonnées ont lieu principalement autour du village, on aime bien découvrir d’autre terroirs, dans les villages voisins, mais aussi au cœur de Corbières où de la Montagne Noire.

Mais voilà, si nos marcheurs ont bien respecté les gestes barrières il va


falloir maintenant observer la règle des 10 Km, c’est pourquoi les guides habituels du groupe, Michel Quérel, Patrick Chapplain et Max Amouroux préparent des circuits à proximité afin de satisfaire tous les marcheurs.

 

Mercredi 7 avril : rendez-vous au parking de l’écluse de l’évêque à


Villedubert pour un départ à 14 H vers le tombeau de Barbès, Villalier et retour par La Mée (7,7 Km).

Mercredi 14 : rendez-vous au même endroit pour aller vers Trèbes, Cantalauze, le pont de la Rode et retour le long du canal (7,4 Km).

Les deux mercredis suivants, deux circuits seront proposés vers Villarzel Cabardès.


 

vendredi 2 avril 2021

Vincent, notre verrier d'art élargit son champ d'action !

 

Vincent Gattegno a refait les trois premiers vitraux de notre église en 2020, avant de poursuivre la deuxième tranche cet été. Cela fait un an que la municipalité lui a prêté provisoirement un atelier La


création de l'atelier d'artisan verrier d'art a reçu un avis favorable du groupe d'action locale du Pays Carcassonnais, cette création a été votée en opportunité par le Comité de Programmation.  Il reste maintenant à finaliser ce projet, dans un partenariat entre la commune, le Pays Carcassonnais et l'artisan. Les financeurs sont l'Europe (FEADER), l'Agglo (FPIC) et la commune.

Voilà qui récompense bien cet artisan qui fait un travail remarquable reconnu de tous et qui élargit son champ d’action, au-delà des frontières du département.

Il vient de terminer ces jours-ci un vitrail pour l’église de St Chinian dans l'Hérault de 3 mètres sur 1 mètre, c’était celui qui était le plus dégradé, mais tous les vitraux de l’église sont à refaire et leurs dimensions d’une hauteur de 12 mètres font que ce chantier va être étalé sur plusieurs années à cause de son importance et de son coût.

Vincent Gattegno va intervenir également dans la très belle église de Gruissan, les vitraux seront démontés et refaits à l’atelier de Rustiques. Il a également des contacts avec des municipalités voisines comme celle de Barbaira.

Il attaquera la 2 ème tranche de notre église, quand nos amis australiens Ash et son père Jeff seront cet été au village. Jeff, (82 ans) dont ce travail a été une passion toute sa vie, s’est beaucoup impliqué dans la première tranche de travaux, il a en ce moment des problèmes de santé. Nous lui souhaitons un prompt rétablissement et un retour parmi nous cet été.

Vincent souhaite installer définitivement son atelier à Rustiques. Boosté par la municipalité et les organismes cités plus haut, le projet est en bonne voie

 

jeudi 1 avril 2021

Les pizzas du camping de la Commanderie à emporter dès ce week-end

 

Nathalie et Hervé Delozanne qui s’étaient portés acquéreur du camping du village quelques mois avant
que ne débute la pandémie, n’espèrent pas passer un nouvel été avec un camping presque vide.

Dans l’attente ce week-end, il vont reprendre la vente des pizzas à emporter, qui avaient ravi le palais des fins gourmets l’année dernière. Margarita, Sicilienne, Médiévale, Forestière, Rustique, Curry, Fromagère, etc, soit 18 pizzas différentes, de quoi satisfaire tous les goûts ! 

On peut les commander au 04 68 78 67 63 et venir les retirer les vendredis, samedis et dimanches entre 18 H et 21 H.

Si vous n’y avez pas goûté, essayez et vous ne serez pas déçu !

Hervé et Nathalie: garder le sourire malgré la conjoncture catastrophique

 

A l'assaut de la Montagne Noire ...

  Ils étaient 17 du groupe de marche au départ de Rustiques pour attaquer les flancs de la Montagne Noire et les glaciaires de Pradelles C...