vendredi 1 novembre 2019

1951-52: expériences de pluies artificielles, et un gouvernement qui conduit les viticulteurs à la ruine, c'est le signe que tout va mal dans le Minervois !


En consultant les archives de la commune et en particulier les délibérations du conseil municipal, on retrouve ce qu'était la vie à Rustiques autrefois.

08-12-1950 : Le conseil décide de verser une somme de 2 000 fr à l'amicale des coloniaux et anciens coloniaux de l'Aude et destinée à payer cinq bouteilles de champagne aux combattants d'Indochine.
1964: la belle époque de la pétanque (E. Vidal au centre)
05-03-1951 : M ; le maire informe que la commune de Rustiques intégrée dans le cru Minervois, se doit de participer aux expériences de pluies artificielles décidées en assemblée générale des maires du Minervois à La Redorte le 25-01-51. la part de frais qui incombe à la commune à raison de 1 fr par hl récolté est de 14 000 fr.
L'association la boule rouillée est créée cette année. La municipalité lui accorde une subvention de 10 000 fr. (NB : Ce club connaîtra son apogée dans les années 1960-1980, pendant lesquelles Hubert Mourlan et toute son équipe organiseront des concours à la volaille, très prisés des pétanqueurs de toute la région.)
14-11-1951 : Suite à la demande de M. le maire de Carcassonne le conseil municipal vote une subvention de 2 500 fr pour rétablir une statue de Barbès sur le socle d'où l'ont fait enlever les Allemands pendant l'occupation.
29-04-1952 : A lieu l'adjudication du 2 ème lot du projet d'adduction d'eau potable de Rustiques soit : tranchées, canalisations et robinetterie pour un montant total de 13 224 300 fr.
1980: Fiers d'avoir gagnés la coupe des jeunes
20-06-1952 : En complément de la délibération N° 109 du 16-07-1950 et en vue d'une nouvelle ré estimation de la dépense prévue pour l'assainissement du village : bétonnage des rues, caniveaux, aqueducs, fournitures et transport de matériaux d'empierrement, travaux de cylindrage et revêtements pour un montant de 3 000 000 de fr.
25-07-1952 : Le Conseil municipal considérant la situation alarmante de la viticulture méridionale, que la carence du gouvernement conduit à la ruine des viticulteurs honnêtes, tout en favorisant la fraude et la spéculation, qu'un gouvernement qui viole la loi ne saurait en demander le respect à des élus conscients de leur responsabilités décide à l'unanimité qu'à la date du 25-07-52 le conseil municipal de Rustiques décrète la grève administrative et charge M. le maire d'informer M. le préfet, représentant du gouvernement, qu'il ne répondra plus à ses communications tant que la loi ne sera pas appliquée.


Tout était occasion de faire la fête


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Premières images de la visite de la Cité

Invités par notre compatriote M. Varennes administrateur de la Cité de Carcassonne, les rustiquois ont passé samedi un agréable après-...