vendredi 1 novembre 2019

1951-52: expériences de pluies artificielles, et un gouvernement qui conduit les viticulteurs à la ruine, c'est le signe que tout va mal dans le Minervois !


En consultant les archives de la commune et en particulier les délibérations du conseil municipal, on retrouve ce qu'était la vie à Rustiques autrefois.

08-12-1950 : Le conseil décide de verser une somme de 2 000 fr à l'amicale des coloniaux et anciens coloniaux de l'Aude et destinée à payer cinq bouteilles de champagne aux combattants d'Indochine.
1964: la belle époque de la pétanque (E. Vidal au centre)
05-03-1951 : M ; le maire informe que la commune de Rustiques intégrée dans le cru Minervois, se doit de participer aux expériences de pluies artificielles décidées en assemblée générale des maires du Minervois à La Redorte le 25-01-51. la part de frais qui incombe à la commune à raison de 1 fr par hl récolté est de 14 000 fr.
L'association la boule rouillée est créée cette année. La municipalité lui accorde une subvention de 10 000 fr. (NB : Ce club connaîtra son apogée dans les années 1960-1980, pendant lesquelles Hubert Mourlan et toute son équipe organiseront des concours à la volaille, très prisés des pétanqueurs de toute la région.)
14-11-1951 : Suite à la demande de M. le maire de Carcassonne le conseil municipal vote une subvention de 2 500 fr pour rétablir une statue de Barbès sur le socle d'où l'ont fait enlever les Allemands pendant l'occupation.
29-04-1952 : A lieu l'adjudication du 2 ème lot du projet d'adduction d'eau potable de Rustiques soit : tranchées, canalisations et robinetterie pour un montant total de 13 224 300 fr.
1980: Fiers d'avoir gagnés la coupe des jeunes
20-06-1952 : En complément de la délibération N° 109 du 16-07-1950 et en vue d'une nouvelle ré estimation de la dépense prévue pour l'assainissement du village : bétonnage des rues, caniveaux, aqueducs, fournitures et transport de matériaux d'empierrement, travaux de cylindrage et revêtements pour un montant de 3 000 000 de fr.
25-07-1952 : Le Conseil municipal considérant la situation alarmante de la viticulture méridionale, que la carence du gouvernement conduit à la ruine des viticulteurs honnêtes, tout en favorisant la fraude et la spéculation, qu'un gouvernement qui viole la loi ne saurait en demander le respect à des élus conscients de leur responsabilités décide à l'unanimité qu'à la date du 25-07-52 le conseil municipal de Rustiques décrète la grève administrative et charge M. le maire d'informer M. le préfet, représentant du gouvernement, qu'il ne répondra plus à ses communications tant que la loi ne sera pas appliquée.


Tout était occasion de faire la fête


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Le projet de maraîchage bio de Charlotte

Charlotte Fradin, 28 ans, ingénieur agronome, vit en couple avec deux jeunes enfants depuis deux ans à Rustiques. Son conjoint travaille ...